PLANETE JOGGING FORUM
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 23/08/2020 Kaernten Lauft (Autriche)

Aller en bas 
AuteurMessage
freds
 
 


Masculin
Messages : 647
Age : 36
Inscription : 09/01/2013

23/08/2020 Kaernten Lauft (Autriche) Empty
MessageSujet: 23/08/2020 Kaernten Lauft (Autriche)   23/08/2020 Kaernten Lauft (Autriche) EmptyJeu 27 Aoû - 1:45

Après cinq mois d'arrêt de compétion, deux mois de confinement et trois mois d'entrainement très laborieux, me revoici inscrit sur une course.

Je sais qu'il y a très peu de courses qui ont lieu dans le monde à cause de la situation sanitaire actuelle. J'ai donc décidé de faire une dernière course cette année, à l'étranger. Pas de marathon à Anvers en Septembre et j'ai reporté mon semi à Olomouc (Rép. Tchéque) l'année prochaine. Je ne ferais pas d'autres courses non plus en France cette année car je crains que très peu de courses auront lieu et on est dans l'incertitude la plus totale... Pour le reste de l'année à partir de Septembre et jusqu'à Décembre au moins, je me concentrerai sur les entrainements (max 10km en sortie longue) en attendant les prochaines courses.

Départ vendredi pour Vienne dans un premier temps. Je me sens stressé à l'aéroport CDG, je me demande si je vais passé la frontière. Il n'y a pas de restriction à la frontière avec l'Autriche mais on ne sais jamais. Jusqu'à trois jours avant mon départ, je craignais que le passage de la frontière ne soit plus possible (suite aux augmentations de cas de covid en France).

Finalement, le voyage s'est bien passé. En Autriche, les gens mettent le masque dans le train mais pas dans la rue. Les serveurs dans les restaurants n'ont pas de masque. Le pays a été moins touché que d'autres.

Le Samedi, direction Klagenfurt et la Carinthie où a lieu le Kaernten Lauft. Presque 4h de train en passant par la ligne de chemin de fer du Semmering, à près de 900m d'altitude. A noter que cette ligne de chemin de fer d'une quarantaine de kilomètres a été la première ligne de chemin de fer en montagne à être construite en Europe, au cours du XIXème siècle. Arrivée à l'hotel, resto et recherche du dossard et t-shirt de la course sous une forte chaleur. J'attrape une bonne insolation et déshydratation.

Dimanche, jour de la course, il y a 17 vagues de coureurs toutes les 15 minutes à partir de 6h du matin pour le semi (je part à 9h30), la course auquel je suis inscrit. Mon objectif pour moi est simple, être finisher car je ne sais pas du tout où j'en suis. Je ne me suis pas entrainé depuis un mois, ma plus longue sortie est de 11km, mais très laborieux, mes dernières sorties sur + de 5km n'ont pas été terrible...

Lors de l'échauffement, je sens des signes de déshydratation. Il est pourtant 9h et il fait frais. Cependant, je ne me sens pas vraiment au top.

Arrivée au Wortheersee stadium, stade de football ayant accueilli trois matchs de l'euro 2008. Sur place, la croix rouge me prend la température avec une caméra thermique, on me désinfecte les mains. Puis avec le masque sur le visage, je vais sur la ligne de départ. Je constate que dans ma vague, on doit être à première vue dans les 80 coureurs. A noter qu'on ne part pas tous en même temps mais à chaque 5 secondes. Le départ a lieu dans une descente.

C'est parti! Départ trop rapide à cause de la descente, 1er 500m en 2'40. Premier km en 5h39. Nous sommes en forêt, c'est agréable, il ne fait pas trop chaud. Deuxième km en 6'15, j'ai volontairement diminué l'allure. A partir de ce moment, je sens des signes de déshydratation. Passage au km3 en 18'28, je ne m'inquiète pas trop. Je m'arrête au ravito du km5 et je bois deux verres. Passage tranquille en 32'34.

Un km plus loin, je me sens déshydraté de nouveau, je me sens cuit. J'alterne entre marche et course. Un des ouvreurs me demande si je suis malade, je lui répond que non. Je dois avoué qu'exploser après 5km de course sur un semi, c'est très difficile pour la suite. Mais je me dit que ce douloureux moment passera. Ravito au km 6.5, boissons à nouveau et déshydratation 1km après. Passage au km10 en 1h10, j'ai déjà fait pire (Sur mon premier 10km).

Je me fait doublé de part et d'autres, je fait des km en 8 minutes. Je cours deux minutes et je marche une à deux minutes. Au km15, après 1h52, je me sens beaucoup mieux d'un point de vue hydratation et j'essaie de m'accrocher à certains coureurs. J'y arrive facilement sur 200 voir 300m mais je ressent des douleurs aux mollets. Je continue mon fractionné 2' ou 1'30 course et 1' ou 2' course à pied, tout en m'accrochant à certains coureurs.

Cependant, la fin est plus dure, je ne me sens pas au top. Je me dis que je terminerais parmi les derniers mais le plus important est d'être présent pour moi. En effet, trois jours avant, je ne pensais pas faire ce semi. Le fait de trouver une course à l'étranger dans un pays sans restriction aux frontière, c'est très dur actuellement.

Je termine la course sereinement, sans savoir que dans le dernier km, j'allais être témoin d'un gros fait de course. En effet, un coureur me dépasse, je remarque qu'il ne cours pas droit par moments. Je le laisse devant et il s'écroule dans un buisson une vingtaine de mètres devant moi. Nous sommes à une vingtaine de mètres d'un virage où se trouve quelques spectateurs. Je crie à l'aide et un bénévole se demande ce qui se passe et aperçoit Daniel (le coureur dans le buisson). Un autre bénévole arrive peu après. J'aide Daniel à se retirer du buisson car il est bien enfoncé et n'a pas la force de s'en sortir. Les bénévoles lui parlent en Allemand et je continue ma course un peu après, un peu sous le choc car c'est la première fois que je vois un coureur faire un malaise sous mes yeux.

Au final, 2h45'40 pour moi, mon plus mauvais semi. Je n'arrive pas dernier, il y en a une dizaine après moi. Pour info, il y avait 1200 inscris sur le semi cette année contre plus de 2500 l'année dernière. Mais vu ma préparation et le stress lié à la crise sanitaire, le temps n'avait plus vraiment d'importance. 2020 reste une année quasi blanche pour moi, blanche pour beaucoup de coureurs. Il est temps pour moi de m'entrainer et de ne pas penser aux courses à cours terme, de penser plutôt à Février 2021, où j'ai prévu de revenir en compétition. Donc, en Septembre, fractionné et sortie max de 30 minutes.

Ce n'est pas une course que je regrette, ça ma fait du bien de m'oxygéner, de partir à l'étranger. Même si le contexte n'était pas facile...
Revenir en haut Aller en bas
13mile
 
 
13mile

Masculin
Messages : 10353
Age : 74
Ville : Marseille
Inscription : 26/11/2008

23/08/2020 Kaernten Lauft (Autriche) Empty
MessageSujet: Re: 23/08/2020 Kaernten Lauft (Autriche)   23/08/2020 Kaernten Lauft (Autriche) EmptyJeu 8 Oct - 7:55

Bravo super
Revenir en haut Aller en bas
http://13mile.over-blog.com/#
 
23/08/2020 Kaernten Lauft (Autriche)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLANETE JOGGING FORUM :: Côté bibliothèque :: CR semis-marathon-
Sauter vers: