PLANETE JOGGING FORUM
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -23%
Console PC Engine CoreGrafx mini
Voir le deal
84.41 €

 

 Semi marathon de Verdun

Aller en bas 
AuteurMessage
freds
 
 


Masculin
Messages : 648
Age : 36
Inscription : 09/01/2013

Semi marathon de Verdun Empty
MessageSujet: Semi marathon de Verdun   Semi marathon de Verdun EmptySam 23 Juin - 0:08

Un peu plus d'un mois après le semi de la great peace run, me revoici sur la distance. J'ai décidé de faire cette course pour la même raison que pour la great peace run, c'est à dire honorer ce spéciale centenaire de la première guerre mondiale. Je pense faire la même chose pour le centenaire de la 2nde guerre mondiale mais 2045 s'annonce loin Laughing

Revenons à la course, pour être sérieux, j'ai eu quelques bronchites après la great peace run, du coup, ma prépa a été loupé avec des courses de 10km max, ce n'est pas grand chose, j'aurais préféré faire des sorties longues de 18km mais j'était malade. A verdun, je n'ai pas de problème pour le voyage, la restauration non plus, je suis confiant pour la course. Cependant, j'ai un doute par rapport au temps limite, 2h30. Avec mon manque de préparation, j'ai peur d'être limite. Mais l'avantage par rapport au semi précédent, c'est que la course part à 9h50, ce qui me convient parfaitement!

Après un petit déj léger, je commence mon échauffement, au bout de 2 minutes, je sens une douleur au genou gauche. Elle n'est pas gênante et je continue à courir tranquillement, dans un rythme pas trop élevé. Dès que j'arrête mon échauffement, je ne sens plus la douleur, peut être qu'elle est partie mais en faisant les éducatifs, je la ressens encore un peu. Je bois un verre d'eau avant le départ, un ravito est situé à coté et distribue à boire aux coureurs, c'est plutôt sympa. Le temps est doux et je suis à la fois optimiste et concentré.

C'est parti! Le premier km se réalise tranquillement, les 5 premiers aussi, j'ai l'impression de faire mon footing. Je suis un groupe de trois personnes qui papotent. J'aime bien ce genre de groupe, ça permet de passer le temps et de se faire des amis. Passage au km 5 en 30"46, vraiment facile, je ne suis pas fatigué. Ma douleur au genou gauche persiste et après le 5ème km, je me retrouve face à une cote et je décide de marcher afin d'économiser mon genou. Après deux ravito, je passe à l'heure de course avec 9.52km. Si tout se passe bien, je passe les 2h de course avec 19km, enfin, si tout se passe bien. Passage au 10ème km en 1h03"00. Mais mon genou gauche me fait encore souffrir. Au 13ème km, je décide de marcher dans une cote, je me sens pas top, au niveau cardio, ça va mais les jambes ne sont pas top. 15ème km en 1h39, un bon coup derrière la tête. J'ai des doutes pour terminer la course, je craint l'abandon ou le hors délais, ça ne va pas. Je décide d'éponger mon genou gauche, ça me fait bien mais la douleur réapparaitra peu après avec une douleur à la hanche et une sensation de boiter lors de chaque foulée. On me dépasse, le trio aussi (alors que je l'avais devancé après le 5ème km). Je marche, je cours, je galère! Et puis, lors du 18ème km, alors qu'on est dans Verdun, je me souvient que les derniers kms sont plat. Je regarde ma montre et si je marche et cours, je risque d'être hors délais. Surtout que je ne voit pas le dernier de la course. Je décide alors de courir, peut importe la douleur. C'est bizarre mais je n'ai plus mal au genou, je fait des kms en 7" mais je ne suis pas à fond, plus vraiment de jambe. Mais les autres qui sont avec moi le sont aussi. Je fait les 3 derniers kms en courant, comme je peut et je termine en 2h27. Meilleur semi depuis Olympie en Mars 2016 et à 11 minutes de mon record quand même... Mais bon, je n'était pas suffisamment préparé. Cependant, le pire arrive pour moi. Après avoir ma médaille, je marche mais je sens que mon pied gauche me brule. J'enlève ma chaussure, ma chaussette, impossible de marcher sur l'herbe, j'ai bien mal. Je n'ai pas d'ampoule mais c'est la plante des pieds qui me brule. Je décide d'avoir voir l'équipe médicale par précaution. On me dit que j'ai un syndrome rotulien du coté gauche et qu'en raison de cela, ma jambe gauche a souffert, ce qui explique ma brulure à la plante du pied gauche et ma sensation de boiter à chaque foulée après le 15ème km. Pour conclure, je trouve que je m'en suis bien tiré malgré une bonne souffrance. Pas de record sur semi mais il tombera. Mon prochain semi (et le dernier de l'année) aura lieu fin Octobre quelque part en Europe. Mais d'ici là, repos et prochaine course, un 5km.
Revenir en haut Aller en bas
 
Semi marathon de Verdun
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLANETE JOGGING FORUM :: Côté bibliothèque :: CR semis-marathon-
Sauter vers: