PLANETE JOGGING FORUM
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-39%
Le deal à ne pas rater :
Prix cassé sur le Smartphone Samsung Galaxy Note 10
479 € 779 €
Voir le deal

 

 Great Peace run 21km

Aller en bas 
AuteurMessage
freds
 
 


Masculin
Messages : 648
Age : 36
Inscription : 09/01/2013

Great Peace run 21km Empty
MessageSujet: Great Peace run 21km   Great Peace run 21km EmptyLun 7 Mai - 20:59

Voici mon retour sur semi marathon. J'avais prévu de le faire en Juin mais j'ai préféré anticipé. Normalement, j'aurais du faire un 16km en Suisse mais j'ai découvert par un email qu'une nouvelle course nommée Great Peace Run aura lieu en Belgique en Mai 2018. La course sert de commémoration pour la bataille d'Ypres lors de la première guerre mondiale qui a fait plus de 50000 morts dont certains avec du gaz moutarde utilisé pour la première fois de l'histoire.

Pour moi, cette année 2018 est une année de commémoration par rapport à la première guerre mondiale, c'est en mémoire des soldats tombés sur le champ de bataille que je cours. Cependant, cette course est une semaine après les 15km de Charleroi, j'ai souvent hésité entre le semi et le 10km mais j'ai choisi de faire le semi car il passe par les cimetières et les grands lieux de cette bataille. Mon objectif pour la course est de battre mon record, c'est à dire de passer sous les 2h16. Vu mes derniers entrainements, je me sens confiant, cependant, il y a un hic, la course se déroule à 12h45 et la chaleur selon la météo sera de 30 degrés! Je crains faire une contre-performance sur cette course mais ça se fera au feeling.

La course se déroule à Ypres mais je suis hébergé à Courtrai, une grande ville belge très agréable avec sa grande place, son beffroi, vraiment joli. La veille de la course, je me sens un peu enrhumé. Lors de la nuit précédant la course, je suis parfois assoiffé, ce n'est pas normal. En fait, j'ai un début de rhume et de bronchite, ça ne sens pas bon pour la course mais on fera avec.

Jour J, train pour Ypres, je prend de la crème solaire, de l'eau, mes vêtements sauf que j'oublie ma feuille d'inscription avec mon dossard. Arrivé sur place, je m'exprime à propos de ce problème, il sera résolu en quelques minutes, je suis bien inscrit, pas de problème. Je retire le t-shirt de la course, je prend des photos d'Ypres, une belle ville avec le musée "In flanders field" avec un marathon qui porte son nom et qui est couru je ne sais pas quand. Le plus impressionnant est la porte de Menin avec presque tous les noms des personnes qui sont décédés durant la bataille d'Ypres, le nombre de noms est considérable, on est ému devant tous ces gens qui se sont battus pour notre liberté. A 11h, on nous annonce 28 degrés, il commence à faire chaud!

Je m'échauffe et je sens une petite gène par rapport à la chaleur mais aussi par rapport à ma gorge. Nous sommes au départ et ma montre gps ne s'active pas, tant pis, je serais en mode chrono.

C'est parti! Nous passons sous la porte de menin, premier km facile en 5"59, un peu après, je sens un mal de gorge et j'ai aussi soif, ça commence à sentir la déshydratation alors que j'ai bu un litre et demi avant la course! Premier ravito au 3ème, je le prend, j'ai d'ailleurs décidé de tous les prendre afin de ne pas faire d'erreur.

Après une pause pipi après le 4ème km, je parle avec des Belges qui parlent Français, ils sont content que je vient de la région Parisienne et que je soit dans leur région. Les paysages sont jolis, c'est un peu plat et il y a des vaches à proximité. Je passe le km 5 entre 32 et 33 minutes, je n'ai pas vu le panneau, passage au 6ème en 39 minutes, je recommence à avoir soif, c'est de pire en pire... Des musiciens font des musiques de la première guerre tout en étant habillés avec des musiques d'époque, vraiment stylé! Au 7ème km, je me sens déshydraté, de la tête jusqu'au fond de la gorge, beaucoup de coureurs ont des bouteilles d'eau, ce n'est pas mon cas, la chaleur est bien forte aujourd'hui! Je suis à l'agonie, je suis assoiffé, je cours, je marche, je souffre et nous sommes qu'au 8ème km. Au ravito de ce même km, je bois cinq verres d'eau, peut être que j'en ai bu plus mais je pense à l'abandon, je suis en pleine souffrance mais je ne suis pas le seul, il y a plein de gens derrière. Je décide donc de continuer et de gérer.

Je continue en souffrant, je peut encore courir mais j'ai soif, j'ai soif, j'ai peur de puiser sur mes réserves et d'abandonner avec un malaise. A ce moment là, je décide de laisser tomber le chrono. C'est la première fois que je laisse tombé le chrono si tot dans un semi mais les conditions sont difficiles. Il faut noter que les organisateurs ont placés des crèmes solaires au départ pour les coureurs. Passage au km 10 en 1h09, je ne sais pas comment j'ai fait, je suis étonné vu ma fatigue d'avoir fait un si bon chrono. Je marche, je cours mais je ne suis pas le seul, ce semi fait mal, je me ravitaille, je cours, je marche... On passe en forêt, ça fait de la fraicheur mais du coté mental, je pense juste à terminer pour ma sécurité, je n'ai pas envie d'avoir un malaise, ça me brule la gorge, chaque ravito est pour moi un moment de confort. Je sais que ça peut paraitre bizarre de parler de ça comme ça mais j'ai souffert pendant cette course et je n'ai pas été le seul. Passage au km 15 en 1h58, je me sens crevé mais le fait qu'on est à 5km de l'arrivée me donne le moral. Le temps maximum est de 3h15, mathématiquement, c'est bon pour moi, vu mon rythme, je pourrais terminé en 2h49. Je me sens mieux, beaucoup mieux même si j'ai parfois envie de vomir, j'ai bu beaucoup d'eau, j'ai des petites crampes, une douleur à un menisque mais d'un point de vue cardio, je me sens impec. Je décide de courir un peu plus longtemps. Ainsi, je rattrape des coureurs qui sont à l'agonie, je leur met des mètres, des minutes, je me sens plus frais qu'eux, je double 8 coureurs dans les 4 derniers kms. Voici Ypres, le dernier km me fait du bien au mental, je termine mieux que ce que je pensais, il faut toutefois faire attention aux gens qui sont sur le même trottoir que moi, je manque de renverser un enfant qui fait une faute d'inattention et je termine la course, l'animateur m'appelle par mon prénom, je termine de peu sous les 2h40. Je récupère la médaille de la course, une bouteille d'eau que je boit en même pas deux minutes tellement j'ai soif. Je boit ensuite une bière et je me pose à l'ombre, je suis crevé, pas à bout de force mais mon rhume, ma bronchite et le soleil m'ont explosé! Je pense être parmi les derniers, je me dis que ce n'est pas grave, j'ai connu un jour sans. Mais j'ai vu les résultats de la course, il y a 138 coureurs derrière moi, oui, 138! Cette course a fait d'énormes dégâts.

Actuellement, je suis toujours malade, c'est encore pire qu'hier, donc du soin et reprise de l'entrainement dans la semaine.

A noter que j'ai effectué pendant cette course mon 900ème km en compétition officiel.
Revenir en haut Aller en bas
Ch'tri
modo
modo
Ch'tri

Masculin
Messages : 6869
Age : 65
Ville : Meurchin (62)
Inscription : 22/03/2011

Great Peace run 21km Empty
MessageSujet: Re: Great Peace run 21km   Great Peace run 21km EmptyMar 8 Mai - 11:04

Prersque la guerre mais tu es allé au bout malgré tout clown

_________________
Les rêves donnent un sens à la vie.
Ce n'est pas le plus fort qui survit
ni le plus intelligent.
c'est celui qui sait le mieux s'adapter
Revenir en haut Aller en bas
 
Great Peace run 21km
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLANETE JOGGING FORUM :: Côté bibliothèque :: CR semis-marathon-
Sauter vers: