PLANETE JOGGING FORUM
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 La foulée impériale, 10km

Aller en bas 
AuteurMessage
freds
 
 


Masculin
Messages : 643
Age : 36
Inscription : 09/01/2013

La foulée impériale, 10km Empty
MessageSujet: La foulée impériale, 10km   La foulée impériale, 10km EmptyDim 8 Avr - 19:27

De retour à Fontainebleau pour un 10km, la foulée impériale. C'est une course que j'aime bien qu'elle a lieu l'après midi (départ à 14h30). Mon objectif est de faire un bon chrono et vu le temps que j'ai fait à l'entrainement jeudi, je suis confiant.

Arrivé sur place, je prend mon dossard, mange un plat de tagliatelles à la carbonara et c'est parti pour l'échauffement 1h après avoir manger. Il fait chaud dehors, j'ai pensé avant la course que la chaleur aurait un impact non négligeable. Lors de la fin de mon footing d'échauffement, j'ai des problèmes digestifs mais je me dit que ça passera.

Départ de la course, il fait 24 degrés. Départ tranquille, 5"34, 5"38 (malgré une grosse chute dans un trou) avec un passage au 2.5km en 14" et quelques. Ensuite, c'est la cata, j'ai envie de vomir, j'ai mal au ventre, j'ai soif... Je ne ressens plus rien, passage à la mi-course en 30"41 (normalement, je devrais faire 1h01 mais je sais que je suis en souffrance). Je décide donc de débrancher mon cerveau, j'ai envie d'abandonner, je n'arrive plus à courir régulièrement en raison de maux de ventre. Un membre de mon club qui devait faire le marathon de paris et qui s'était blessé aux aducteurs il y a quelques mois sert d'aide pour une de ces amies qui semble en souffrance à cause de la chaleur. Je discute avec lui un peu, preuve que je ne suis pas à fond et je lui explique mes problèmes. Je cours par à-coups,parfois, je le rattrape, parfois pas, d'un point de vue cardio, je suis facile, c'est mon corps qui n'est pas avec moi. Malheureusement, la course est la course... Dans le dernier km, je me donne comme objectif de terminer sous 1h06, finalement, j'y arrive en 1h05 et 37 secondes (soit le dernier 5km sous les 35 minutes mais c'est juste anecdotique). A l'arrivée, je bois beaucoup, je n'ai pas mal aux jambes, je sens que mon corps est en souffrance à cause de la chaleur et surtout de la digestion.

Mais cette performance est de ma faute, la digestion n'a pas pu se faire, j'ai souvent des problèmes de digestion avant cette course, je devrais plutôt manger 3 à 4h avant la course et non pas 1h avant de m'échauffer. Mais bon, cela m'apprendra, c'est à partir de nos erreurs qu'on progresse:
Revenir en haut Aller en bas
joss47
 
 
joss47

Masculin
Messages : 3094
Age : 43
Ville : Villeneuve sur lot -47
Inscription : 06/11/2011

La foulée impériale, 10km Empty
MessageSujet: Re: La foulée impériale, 10km   La foulée impériale, 10km EmptyDim 8 Avr - 21:01

Tu as tout compris ! On ne mange pas 1h avant de courir. Quand tu as une course a 14h30 , 2 solutions : soit un bon petit déjeuner vers 10h (café,céréales,fruits...) soit petit déjeuner vers 7-8h + repas léger vers 11h max . Tu mangeras mieux après la course.
Revenir en haut Aller en bas
 
La foulée impériale, 10km
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLANETE JOGGING FORUM :: Côté bibliothèque :: CR courtes distances-
Sauter vers: