PLANETE JOGGING FORUM
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 ultra trail 177 km du Morbihan

Aller en bas 
AuteurMessage
T pas dingue dunkerquois
 
 
T pas dingue dunkerquois

Masculin
Messages : 1373
Age : 66
Ville : dunkerque
Inscription : 06/03/2012

ultra trail 177 km du Morbihan Empty
MessageSujet: ultra trail 177 km du Morbihan   ultra trail 177 km du Morbihan EmptyLun 27 Juin - 12:12

Depuis 2005, l'Ultra Marin est organisé tous les ans, empruntant les chemins de randonnée autour du Golfe du Morbihan et comprenant environ 80% de sentiers et 20% de routes. L'Ultra Marin traverse 16 communes dont Arradon, Larmor Baden, Baden, Le Bono, Pluneret, Crach, Locmariaquer, Arzon, St Gildas, Sarzeau, st Armel, le Hezo, Theix Noyalo, Séné, Auray et Vannes.

C'est un circuit atypique au cœur du Golfe du Morbihan et de la Bretagne, un parcours riche et diversifié, le départ vendredi à 18h et 2 nuits pour ma part.

sur les chemins côtiers, allant d'une anse à l'autre et passant sur les petites plages ou au milieu des rochers, tout en se délectant des magnifiques paysages offerts par le Golfe du Morbihan. Les chemins bordés de bruyères et d'ajoncs nous emmènent à travers les bois de pins jusqu'aux anciens moulins à marée, comme ceux de Noyalo et de Pen Castel sur la presqu'île de Rhuys. Ils traversent les ponts de pierre et le vieux pont suspendu du Bono avec une vue imprenable sur la rivière pour rejoindre les nombreux petits ports qui jalonnent le circuit : Saint-Goustan, Port-Navalo, Port du Logeo, Port-Blanc, Port-Anna, Vannes.
Au détour des chemins, quelques menhirs apparaissent ici et là ainsi qu'un site mégalithique, celui de Kernours, sur la commune du Bono. Quelques maisons à colombages, comme celles du port de Saint-Goustan, avec ses rues pavées bordées de petits restaurants, les petites maisons de pêcheurs le long des chemins côtiers ou les vieilles maisons en pierre bretonnes dans les ruelles des villages sont à découvrir tout au long du périple. Dans les marais de Séné ou ceux du Hézo et de Saint-Armel, de nombreuses espèces d'oiseaux attendent les traileurs et surprennent les rêveurs.


le grand raid du Morbihan 177 km,

prise du dossard la veille à Vannes, visite de la ville et de ses remparts, orage et pluie en début d'après midi, pas de quoi me rassurer, mais c'est la Bretagne, le temps pouvant changer à chaque instant dans la journée

vendredi sur l'esplanade du port de Vannes retrouvé Cathy et André juste avant le top départ 18H au son des cornemuses et binious, voila les 900 concurrents élancés pour cette grande aventure de 177 km et 1054 m de dénivelé annoncé
   
pas de pluie de prévue et il fait chaud, j'apprécie le soleil présent, mis dans mon sac des affaires chaudes pour la nuit, la veste coupe vent imposée, mon ravito et le matériel obligatoire


ce parcours ne présente pas de difficultés techniques majeures. Cependant, la longue distance à parcourir nécessite une très bonne préparation physique et la diversité des terrains, implique une bonne adaptation permanente, puisqu'il faut passer en alternance sur des sols mous comme le sable puis, sur des terrains plus durs comme les rochers, les chemins de terre ou le bitume. Les sentiers sont par ailleurs souvent jonchés de racines et divers obstacles que chacun doit se préparer à repérer la nuit, grâce à une lampe frontale.

mais surtout

les très nombreuses marches

sont la marque de cet ultra


le début de parcours se passe à merveille, un petit tour dans Vannes pour revenir sur le port puis direction le golfe, les premiers ravitos se réalisent dans une ambiance de fête, les danseurs breton nous accueillent sur un des premiers ravitaillements

Au bout d'une quinzaine de km j'ai un coup de mou du à la chaleur, Cathy et ch'tri me dépassent ils ont l'air en pleine forme

une racine et une chute, ma tête cogne par terre, me voilà allongé, les concurrents me demandent si ca va, c'est aussi cela l'esprit trail, s'arrêter pour demander si on a besoin d'aide, je me relève quelque éraflures sur le visage mais les jambes n'ont pas trop souffert
à Larmor Baden après 36 km je mets des vêtements chaud pour la nuit, nous continuons les sentiers du golfe pour arriver au Bono où je me suis entrainé 2h30 le dimanche précédent cet ultra mais totalement différent avec le parcours que j'avais reconnu car passage de nuit, je suis bien ma chute me fait réaliser qu'il vaut mieux aller tranquille et regarder toujours le bas avec ma frontale pour ces racines

le village éclairé est sublime et le vieux pont suspendu que nous empruntons au Bono nous fait passer d'un autre coté, 55 km et meme pas mal

les kms défilent, 70 km, surprise, je retrouve Cathy et ch'tri au ravitaillement, je suis ravi nous passons un bon moment ensemble, soupe, thé, saucisson, fromage, quel festin, le seul bémol sur cette organisation c'est l'eau du robinet qui a un goût dont je n'apprécie pas du tout, heureusement que j'ai rajouté une pochette d'eau en plus de mes deux bidons et me permet d'y mettre de l'eau gazeuse
c'est bio de voir ch'tri au service de Cathy, ensemble du début à la fin
Cathy veut se reposer, je repars abandonnant mes deux amis pour continuer l'aventure seul car on est souvent seul sur les chemins en se faisant dépasser par d'autres trailers

Locmariaquer 87km l'autre marque de fabrique de cet ultra, un passage de l'autre coté du golfe en bateau, le temps étant décompté pour cette traversée, quelle belle croisière en début de journée, il fait beau, faire attention à ne pas avoir les pieds trempés dans ce bateau, revêtu d'un bel habit bleu et orange pour cette traversée, avec les explications de mon guide, belle ile en mer, vue imprenable sur cette eau, 10 minutes de traversée et nous voilà de l'autre coté, je n'ai pas eu froid durant ce passage, bon faut remettre le moteur en marche

arzon 92km ravitaillement je prends mon temps, pâtes, jambon, soupe, quel festin puis 105km, sarzeau 120km, l'allure a bien baissée, mais je cours encore on retrouve les mêmes coureurs tantôt devant tantôt derrière, et les coureurs du 56 km qui nous rejoignent dans ces sentiers, et des bravos, respects par presque tous ces trailers bien frais me font plaisir, le ballet continue de ces nombreux concurrents et me permet de continuer sans penser aux kms

le hezo 135km, c'est la que je décide de marcher avec mes compagnons de route, le chrono étant secondaire, finir est l'essentiel
mais cette marche me produit mes premières ampoules au pied et sous la plante
noyalo 140 km, ne pas penser à la douleur, j'y arrive mes compagnons sont aussi marqués par ces kms
sene stade municipal 155km, ne pas être lâcher par mes nouveaux amis dans cette deuxième nuit car mes deux erreurs de balisage m'ont fait réaliser qu'il faut être attentif et avec d'autres  trailers ça aide d'autant plus que sur cette fin de parcours le balisage laisse à désirer, donc très bon choix de rester avec d'autres trailers

sene port anna 161km, douleurs terribles sous la plante des pieds, j'ai envie de dormir, d'autres concurrents se reposent sur le bas coté, terrible cette vision de l'effort extreme, les parties de sable, de roche sont des moments atroces, par moment je m'arrête, heureusement que mes compagnons sont dans le même état, boitant pour les uns, somnolant pour les autres, nous avançons au compte goutte, par moment je marche derrière eux comme un zombie, j'ai une très grosse envie de me reposer au bord du chemin comme j'ai vu d'autres le faire, mais non faut continuer, mais que c'est dur cette fin pour arriver sur Vannes, balisage difficile à trouver, et on espère trouver celle-ci, interminable
le quai est long pour arriver aux arches, nous sommes une bonne dizaine à faire ces deux derniers kms, des 56 km avec des 177 kms
voilà l'arche de l'arrivée est la, photographes pour immortaliser l'instant, 34 heures au bout du bout, ravi de cette aventure dans l'espoir que ch'tri et Cathy y parviennent également

récupération de mon sac de rechange mi-parcours dans le stade vide et pas d'envie de me restaurer, rentrer et faire dodo le plus rapidement

l'après course

vu sur site internet Cathy et André finisher, ravi pour eux
tel et rendez vous avec eux à Vannes sur le port à 15h et tant pis pour le match de foot des Français, terrasse d'un café pour savourer notre victoire et se raconter cette aventure, que du bonheur
Revenir en haut Aller en bas
hemil
admin
admin
hemil

Masculin
Messages : 6903
Age : 63
Ville : Vérosvres (71)
Inscription : 01/06/2007

ultra trail 177 km du Morbihan Empty
MessageSujet: Re: ultra trail 177 km du Morbihan   ultra trail 177 km du Morbihan EmptyLun 27 Juin - 16:45

Merci pour ce beau reportage cool-blue  

Et surtout  bravo   pour cet ultra effort, parce que, j'imagine que même si les paysages étaient magnifiques, un autre combat s'installe au fil des heures Wink

Il y avait des endroits prévus pour se reposer un peu ? Excuse moi pour mon manque d'expérience dans ce domaine, mais j'ai du mal à imaginer qu'on puisse tenir 34h sans fermer un peu les yeux !?!

Bonne récup ! Champion  amis

_________________
"Mon pied droit est jaloux de mon pied gauche. Quand l’un avance, l’autre veut le dépasser. Et moi, pauvre imbécile, je marche."
Raymond Devos
Revenir en haut Aller en bas
T pas dingue dunkerquois
 
 
T pas dingue dunkerquois

Masculin
Messages : 1373
Age : 66
Ville : dunkerque
Inscription : 06/03/2012

ultra trail 177 km du Morbihan Empty
MessageSujet: Re: ultra trail 177 km du Morbihan   ultra trail 177 km du Morbihan EmptyLun 27 Juin - 20:19

bonsoir hemil

oui beaucoup d'endroits, des bancs publics, sur l'herbe pour ceux qui n'en pouvaient plus et j'en ai vu
mais aussi sur des lits de camp militaire à certains passage prévus pour cela
pour ma part j'ai tenu 34 h sans fermer les yeux mais j'ai joué petit en me laissant guidé sur la fin (les 25 derniers kms) en n'étant pas seul pour faire face au balisage qui est difficile à percevoir sur la fin

mes moments de repos (sans dormir) étaient uniquement sur les ravitaillements à me restaurer comme il faut, prendre le temps de manger et de profiter de la chaleur des salles car le chrono est secondaire pour ma part

Cathy te racontera mieux sa récupération par des micro-siestes
Revenir en haut Aller en bas
joss47
 
 
joss47

Masculin
Messages : 3094
Age : 43
Ville : Villeneuve sur lot -47
Inscription : 06/11/2011

ultra trail 177 km du Morbihan Empty
MessageSujet: Re: ultra trail 177 km du Morbihan   ultra trail 177 km du Morbihan EmptyLun 27 Juin - 22:47

Beau résumé ! thumleft coucou Chapeau !
Revenir en haut Aller en bas
Ch'tri
modo
modo
Ch'tri

Masculin
Messages : 6866
Age : 65
Ville : Meurchin (62)
Inscription : 22/03/2011

ultra trail 177 km du Morbihan Empty
MessageSujet: Re: ultra trail 177 km du Morbihan   ultra trail 177 km du Morbihan EmptyMar 28 Juin - 23:33

L'ancien toujours la au top et souriant...
Belle leçon d'un maître en la matière Shocked
amis

_________________
Les rêves donnent un sens à la vie.
Ce n'est pas le plus fort qui survit
ni le plus intelligent.
c'est celui qui sait le mieux s'adapter
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




ultra trail 177 km du Morbihan Empty
MessageSujet: Re: ultra trail 177 km du Morbihan   ultra trail 177 km du Morbihan Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
ultra trail 177 km du Morbihan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 15012014 - Champsaur - La Recula

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLANETE JOGGING FORUM :: Côté bibliothèque :: CR autres courses ultras-
Sauter vers: