AccueilAccueil  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cat & Chtri, vacances d'été 2018

Aller en bas 
AuteurMessage
Ch'tri
modo
modo
avatar

Masculin
Messages : 6401
Age : 63
Ville : Meurchin (62)
Inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Cat & Chtri, vacances d'été 2018   Jeu 16 Aoû - 19:08

Depuis déjà pas mal de temps, l'idée trottine dans nos cerveaux dérangés par le syndrome de la grimpette... Cette année, il semble que la "maladie" évolue et presse, il faut réagir !!!
Nous allons faire à l'ancienne, carte-boussole : Cartes IGN au 1/25000, IPhone servira de secours en cas de Kaka !
Les Monts sont choisis, ce sera Le Puy de Sancy (Mont Dore), Le Mont Aïgoual (Valleraugue), le Sentier des Bouzèdes (Génolhac), le Ventoux (St Léger des Bois).
Prévu, un tous les deux jours.
Les parcours déterminés à l'aide de Visorando et tracés au fluo.
Yapuka !!!
Ma Cathy Dufour finit sa semaine le vendredi soir, tout est prêt, reste plus qu'à dormir et partir...
Les symptômes sont trop violents.
Après un léger repas, nous partons, non sans avoir choisi un itinéraire sans autoroute. Parcours, plus court mais à petite vitesse, 80 mais aussi beaucoup moins, qui nous permet de découvrir la France, de prévoir d'autres balades.
A la nuit tombante, une Biche vient éclairer notre route, plus loin à l'occasion d'une halte un Hérisson vient se faire photographier, même Maître Renard nous narguera au détour d'un virage.
Une paire d'heures volées au marchand de sable et nous arrivons au Camping de Voissière près de Chambon sur Lac. La villa est si vite construite que nous décidons d'aller prendre un bain au lac.
...
Pff... trop de touristes donc pas de bain, remplacé par le tour du plan d'eau et retour à la maison de toile par des chemins détournés, rocailleux et passablement dénivelés.
Reconnaissance du point de départ pour demain, frugal repas suivi d'une belle grimpette en guise de digestif.
19 km D+300 m.
...
Faire de la rando-course n'est pas compliqué mais comme nous ne sommes pas simples... Nous avons besoin de nous habituer à l'interprétation des écrits, des cartes ou du moins de leur échelle.
Quoa, une échelle, où ?
...
Premier truc, le Sancy par les crêtes.
Après quelques pinaillages et aller-retour, nous avançons bien, sans oublier les photos par dizaines. Beaucoup d'autres randonneurs viennent nous tempérer le plaisir. Bien sur ils n'y sont pour rien mais nous préférons nous retrouver seuls au milieu de rien !
Arrivés au pied de la dernière ascension, nous faisons la mou, le téléphérique déchargeant des flots de Tongs venant égayer leurs histoires de congés.
Nous ne grimpons pas les escaliers finaux... Nous repartons.
Tout se passe bien jusqu'à la Dent de la Rancune et puis... Largués nous sommes...
Tant bien que mal, nous arrivons, pas au bon endroit mais en bas et sans dégât. Retour IGN et pour nous venger du Sancy, nous ferons 5 kms de route d'une course de côtes en préparation. Sympas mais très costauds !
34 km D+1500 m.
...
Deuxième truc, l'Aïgoual, Les 4000 marches avec retour par la route
C'est la troisième édition pour nous, presque un pèlerinage.
Toujours aussi beau le sommet le plus haut du Gard nous accueille cette fois en été, il est magnifique...
Retour par la route et soudain une centaine de moutons devant, une biche qui sitôt vu, sitôt disparu dans la pente pourtant quasi verticale.
38 km D+1600 m.
...
Troisième truc, Le Sentier des Bouzèdes à Génolhac.
Une grimpette aussi sévère que la précédente mais entourée d'un paysage totalement différent, pourtant pas si éloigné mais fait de rochers tout en rondeurs de teintes beaucoup plus claires.
Une rencontre avec plusieurs vaches interrogera Macathy sur sa faculté à courir en cas de... Placides voire méprisantes, elles nous ont ignorés !
Au sommet le Mas de la Barque et son bar-resto, simple, convivial accueille principalement des randonneurs.
31 km D+1200 m.
...
Quatrième et dernier, le Mont Pelé, le Géant de Provence, le mythique Ventoux.
Nous avons choisi un parcours qui se révèle être fait pour les costauds, dixit un randonneur du coin croisé !
Garés au Moulin Monin, nous sommes à quelques m du départ et sans échauffement 13 km de montées avec à certains moments des pourcentages frisants la... folie.
La haut, à 10h00 passées la brume enveloppe encore le sommet, elle se déchire et se disperse à notre arrivée.
La température et le vent sont un peu impressionnants, altitude 1911 m quand même !
Beaucoup de cyclistes, quelques randonneurs mais aucun venus d'en bas.
Marchands en plein air de bonbons et biscuits; une échoppe souvenirs.
Pour nous, un café au resto d'en haut, le Vendran.
Certains repartent à coté du vélo tellement Eole est présent.
Après quelques hésitations et quelques centaines de m de recherches, nous repartons gelés mais émerveillés.
Un retour inoubliable de plus de 26 km à flan et parfois accrochés à la montagne.
Une rencontre quasi incroyable, 80m devant nous un passage lent d'une dizaine de biches ou daims, on sait pas trop mais nous étions contre le vent et elles ou ils ne nous ont pas capté. On a pu les admirer à loisir pendant plusieurs minutes.
Cette fois nous avons réussi à suivre le tracé du début à la fin, cela rassure quant à notre devenir de randonneurs.
40 km D+2200 m
...
Retour maison le 15 août toudi par nos petites routes, très peu de circulation du début à la fin.
A si, peu après avoir passé Alès, un freinage assez puissant car un beau gros sanglier arrêté au milieu de la route qui semble attendre et effectivement un deuxième aussi gros déboule et ils disparaissent tout les deux.
On s'est pas regardé mais on a eu le même mot, Wahoo incroyap'...
...
Nous avons plus marché que couru, quoique...
Les distances et dénivelés sont mouvants, Garmin et Suunto n'étant pas toujours d'accord ?
Et pi on s'en fout...
Le temps ne compte pas, il faut juste que les yeux aient le temps de s'habituer à voir plus que regarder, que les narines apprennent à humer plutôt que sentir... que le téléphone comprenne qu'il n'est qu'un outil,
enfin que le Rien est bien plus plein que le Tout.
...
Cela ne se raconte pas, les mots semblent si petits... Faites le et si vous nous ressemblez vous n'oublierez jamais.
Dans tous les cas, nous y reviendrons la ou ailleurs, nous sommes déjà prêts !
Pour les images et le reportage photo voir le mur de ma camérawoman.
Bisousss vous qui avez lu cette page de nos vacances, le reste est secret ou presque ! drunken

_________________
Les rêves donnent un sens à la vie.
Il y aura toujours meilleur que soi, je me suffirai d'essayer d'être meilleur que moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KarBone
modo
modo
avatar

Masculin
Messages : 3830
Age : 41
Ville : Foix (09)
Inscription : 11/06/2005

MessageSujet: Re: Cat & Chtri, vacances d'été 2018   Lun 20 Aoû - 12:23

Belle brochette :)

_________________
Dans la vie, faut bosser pour personne, et y faut faire bosser personne ! C'est le secret de la liberté. Rien que d'imaginer que je retire l'épée du rocher, et que je me retrouve à la tête de ce bordel, ça me fait de la spasmophilie !

Elias

Brûleur d'oxygène
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://karbone.over-blog.com/ En ligne
 
Cat & Chtri, vacances d'été 2018
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mondial 2018 et mondial 2022
» Pas de deuxième ligne de tram avant 2018
» DC4 2014 2018
» Eliminatoires Coupe du monde 2018
» Peugeot préparerait un nouveau scooter 3-roues pour 2018

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLANETE JOGGING FORUM :: Côté bibliothèque :: CR Randonnées et Marches Nordiques-
Sauter vers: