AccueilAccueil  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dodentocht, l'enfer du Nord

Aller en bas 
AuteurMessage
chocotoff
 
 
avatar

Féminin
Messages : 1181
Age : 59
Ville : Bruxelles (Bel)
Inscription : 28/09/2005

MessageSujet: Dodentocht, l'enfer du Nord   Jeu 19 Aoû - 14:29

Salut à tous, voici un p'tit (j'en sais rien, en fait, je le tape directos ... il sera peut-être long !) Cr de cette fameuse marche qui, il y a 2 ans, avait fait de moi une autre femme, ni plus ni moins ...
Le contexte actuel : j'ai dû stopper la cap, les vertèbres en castagnettes depuis près d'un an, et je me suis mise à marcher comme une dératée. Opérée d'une grave hernie discale en juin 2009, je repasse sur le billard en mai 2010, pour le même motif. Gros coup au moral, petits bourgeons d'envie de "revenir" bien arrosés, bien cultivés, je me remets un défit, les 100 kms de Bornem, histoire d'en finir avec les mauvais coups et de renouer avec la santé. Entraînements 3 X/ semaine à partir de juin, avec mes bâtons, je m'éclate dans la forêt bruxelloise, de jour comme de nuit. Je suis dans les 1 ères inscrites, motivée, je VEUX boucler ...
Vendredi 13 août. Je prends le train, tôt, j'aime bien attendre... J'arrive sur place vers 17hs, je trouve une petite place d'attente confortable, tout en avant. Les queues s'allongent, les gens s'impatientent, moi, je suis peinarde, je jouis de ce moment, de gros frissons me secouent. Objectif : aller le plus loin possible, mener la bagarre dès qu'elle se profilera, je suis venue pour restaurer mon image, mon estime de moi, j'y vais, j'y suis !
21hs, enfin, le départ est lancé ! J'ai rencontré dans la longue attente plein de pros, des gens charmants, simples, flamands pour la plupart et désireux de communiquer.
Je m'élance avec eux, je jubile !
20 kms, léger échauffement au talon, d'expérience, je sais que ça n'ira jamais mieux, je m'arrête et me soigne. J'ai trouvé un super truc, si ça vous intéresse ! Je repars, tout va bien. La nuit est tombée depuis longtemps, je me suis super bien équipée, rien ne me manque. Je franchis les 50 kms en 8h30, pleine d'énergie mais les pieds me font mal. La lutte commence ... Je m'arrête pour changer d'équipement, le jour va se pointer, je fais le pari(s) qu'il ne pleuvra pas et je profite d'un sac que l'organisation a fait parvenir là (magnifique organisation !!!) pour renouveler mes shoes et, à tout hasard, j'ajoute dans mon petit sac à dos, des sandales juste histoire de terminer si d'aventures les derniers kms devaient se faire avec plein d'ampoules...
Quelle inspiration ! Aux 60 kms, mes pieds crient grâce, je sens bien qu'ils vont s'abîmer irrémédiablement si je continue avec mes shoes, donc, je me dis, tant pis, pour qqes kms, enfile tes sandales (achetées 5 euros dans un truc discount ...).
Elles ne me quitteront plus jusqu'à l'arrivée !!!
Aux 80 kms, je suis presque sur une base de 18hs à l'arrivée, il est midi mais je vais m'écrouler. Depuis 1 heure, je sentais bien que ça tournait vinaigre, je ne mangeais plus correctement , mais je buvais de l'eau . Je me sens en hypo intense, je m'allonge, ça tourne, je transpire abondamment, envie de vomir ... A 3 reprises, je vais essayer de me relever, impossible. Voici donc l'instant : j'abandonne, comment je dois faire pour qu'on vienne me chercher, pfff, c'est compliqué, dors un peu, ok, allez, debout, 20 bornes, c'est rien, tu voulais la bagarre, prends-la, bats-toi, non, c'est trop dur, je ne saurais plus ... Les secouristes de la croix-rouge s'activent à côté de moi, pour un gars qui souffre d'un genou. Il part sur une civière ... Image choc, je me mets à genoux, me redresse, au ralenti, me stabilise sur mes cannes et comme une petite vieille, à pas sûrs à pas lents, je redémarre, de mieux en mieux, pour retrouver mon allure d'avant.
Je ne comprends pas, mais je n'essaye même plus : je marche, je vais boucler, je vais y arriver ... C'est CA que j'étais venue chercher, je l'ai !!!
Une profonde jubilation m'envahit, de grosses larmes coulent en abondance sur mes joues, je vis une expérience unique, singulière ...
Je franchis la ligne à 16h25 (20 ' de moins bien qu'il y a 2 ans, mais je m'en fous !), après 19h25 d'intense lutte. Je suis à nouveau indestructible, restaurée dans mon coeur, au plus profond de moi.
Je vous en souhaite de pareilles .

Choco
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fabrunner
 
 
avatar

Masculin
Messages : 3174
Age : 56
Ville : Sochaux (25)
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Dodentocht, l'enfer du Nord   Jeu 19 Aoû - 20:09

tcela me fait un grand plaisir de te lire choco soleil ,d'autant plus que pour moi depuis 1 an la cap.......ç'est plutot l'infirmerie pin pon je sais bien que d'ici ....un certain temps ,il faudra que je trouve une activite.....comme la tienne! pour me regonfler a bloc! soleil ton recit me fait donc particulierement du bien! soleil .....ton defi est reussi! quel courage! je te felicite sincerement! a tres bientot chere choco for you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dedette
 
 
avatar

Féminin
Messages : 2502
Age : 58
Ville : Romans (26)
Inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Dodentocht, l'enfer du Nord   Ven 20 Aoû - 20:29

bravo salut choco,ça fait plaisir de te relire yeah
comme toi,je me suis mise à la rando,et quand j'ai envie de trottiner ,je ne me prive pas!

@ fab:courage,à un moment ,il y aura un dèclic pour quelque activitè que ce soit,allez zouuuuuuuuuuuu!!!



youpi

_________________
ne craignez pas d'etre lent, craignez seulement d'etre à l'arrêt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dodentocht, l'enfer du Nord   Ven 20 Aoû - 23:07

Mahou, géant le CR, j'en suis tout ému... trop bon trop bon trop bon

Se battre contre soi et gagner, y-a rien de plus beau pour comme tu le dis si bien "restaurer son image" c'est immense de se sentir maître de soi.
yeah for you for you bisous
Revenir en haut Aller en bas
hemil
admin
admin
avatar

Masculin
Messages : 6523
Age : 61
Ville : Nerville la forêt
Inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: Dodentocht, l'enfer du Nord   Sam 21 Aoû - 9:55

Bonjour Choco !

Merci pour cette belle histoire super Et cette leçon de courage !

Tu l'a bien cherché et tu as gagné.
Finir en sandales Laughing génial ok

for you indestructible Annie salut

_________________
"Mon pied droit est jaloux de mon pied gauche. Quand l’un avance, l’autre veut le dépasser. Et moi, pauvre imbécile, je marche."
Raymond Devos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chocotoff
 
 
avatar

Féminin
Messages : 1181
Age : 59
Ville : Bruxelles (Bel)
Inscription : 28/09/2005

MessageSujet: Re: Dodentocht, l'enfer du Nord   Mar 24 Aoû - 8:54

Merci à tous pour vos réflexions chaleureuses ! C'est vrai que la marche rapide avec bâtons peut être une bonne réorientation après la cap, on s'y éclate bien, même si parfois on a aussi envie de se faire ébouriffer les oreilles et que le vent nous manque...
Mais je me sens en très bonne forme, c'est moins usant que la cap, et si tu fais l'effort de bien pousser sur des bâtons, tu regaines toute la face latérale de ton corps, c'est béton !

Dans un autre ordre d'idée, il faut varier les parcours, encore plus qu'en cap, on a, en effet, le temps de bien regarder ...
Et puis, à deux, ça devient vite comme une séance chez le psy : marche côte à côte, même rythme, pas d'échange de regard puisque concentrés sur nos pas, les confidences s'échappent toutes seules, ça fait un bien fou ...

Voilà, Fab, quelques raisons pour essayer !
Portez-vous tous bien ! J'ai vu hier un reportage sur l'utmb, il y a qq'un ici qui le fait ?

Choco
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dodentocht, l'enfer du Nord   Mar 24 Aoû - 9:29

UTMB : Ultra Trop Médiatisé B... B... Bébé clown

D'ailleurs, dans l'évolution, ils pourraient remplacer le B par C, ça ferait Trop Cher Shit

mort de rire
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dodentocht, l'enfer du Nord   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dodentocht, l'enfer du Nord
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dodentocht, l'enfer du Nord
» Etang ou plan d'eau publique dans le Nord -Pas de Calais
» Pour une ligne Train-Tram Agglo Caen Nord
» Foire aux chevaux dans le Nord les 22 & 23 MAI 2010
» Un maréchal-ferrant dans le nord...???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLANETE JOGGING FORUM :: Côté bibliothèque :: CR Randonnées et Marches Nordiques-
Sauter vers: