AccueilAccueil  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le CrocoDeal du moment : -46%
Vanja Lecteur de Carte Mémoire, ...
Voir le deal
6.99 €

Partagez
 

 Chaussure de course à pied: Une vérité qui dérange

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Chaussure de course à pied: Une vérité qui dérange Empty
MessageSujet: Chaussure de course à pied: Une vérité qui dérange   Chaussure de course à pied: Une vérité qui dérange EmptyDim 24 Jan - 9:50

tous les joggers sont concernés par le choix d'une bonne chaussure de course à pied. Un consensus règne en la matière: celle-ci doit être confortable et surtout capable d'amortir l'impact du pied sur le sol qui se répète des milliers de fois au fil des kilomètres avec des pics de forces qui équivalent à 6 à 8 fois le poids du corps.
Pas besion d'être biomécanicien de haut vol pour comprendre que ces chocs répétés vont retentir sur le cartilage des articulations des membres inférieurs et des disques intervertébraux. De façon assez logique, d'aucuns se sont dit qu'en plaçant un petit matelas de mousse sous le talon, on diminuait le risque de blessure. Cette construction intellectuelle séduisante peine pourtant à trouver confirmation dans la réalité. De fait, les qualités amortissantes de la semelle importent moins que d'autres paramètres liés par exemple aux spécificités de la foulée. Ainsi l'importance de la percussion plantaire est directement fonction de la hauteur du pied avant que celui-ci ne soit frappé sur le sol dans la phase d'attaque proprement dite. Or cette hauteur varie entre 2 et 6 centimètres selon les coureurs. Pour compliquer les choses, il semble qu'il existe une relation entre le style de la course et le choix des chaussures. Avec des espadrilles, on apprend très vite à courir sans taper les pieds à chaque pas. Si on porte au contraire des chaussures très amortissantes, les petits défauts techniques ne porteront pas directement à concéquence, ce qui pousse quelque peu à adopter une façon de courir plus traumatisante.
Une équipe de chercheurs anglais s'est intéressée à la question. Dans un premier temps, ils se sont rendus dans des magasins de sport pour acheter des chaussures dans trois gammes de prix bon marché, moyen et cher. Ils ont ensuite testées en laboratoire avec un appareil de mesure de pression plantaire appelé Pedar. Les sujets qui participaient à l'enquête devaient ensuite apprécier le confort à l'aide d'une échelle d'évaluation analogique allant de 0 (pas de confort du tout) à100 (total confort). Bien entendu, ils ne savaient rien de la marque, ou du prix de la chaussure téstée. Résultats? Aucune différence. En clair, les chaussures bas de gamme n'élévent pas le niveau de contrainte sur l'articulation du pied et n'augmentent par conséquent pas le risque de traumatismes comme on le pense généralement! Et si l'on retire le logo, la sensation de confort ne permet pas non plus de faire distinction entre chaussures présumées "bonnes" et d'autres "mauvaises".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Chaussure de course à pied: Une vérité qui dérange Empty
MessageSujet: Re: Chaussure de course à pied: Une vérité qui dérange   Chaussure de course à pied: Une vérité qui dérange EmptyDim 24 Jan - 14:06

mort de rire Belle démonstration et joli coup de pied au c.. des grandes marques qui n'ont de cesse d'augmenter leurs prix...Remarque tant qu'il y a des pigeons pourquoi se priver de lentilles, c'est tellement bon. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Chaussure de course à pied: Une vérité qui dérange Empty
MessageSujet: Re: Chaussure de course à pied: Une vérité qui dérange   Chaussure de course à pied: Une vérité qui dérange EmptyMar 26 Jan - 21:35

ouais.............malgré ca je ne m'amuserai pas quand meme a courir avec des pompes de chez lidle............ Wink
Revenir en haut Aller en bas
sylv1
 
 
sylv1

Masculin
Messages : 498
Age : 46
Ville : Livron (26)
Inscription : 31/05/2009

Chaussure de course à pied: Une vérité qui dérange Empty
MessageSujet: Re: Chaussure de course à pied: Une vérité qui dérange   Chaussure de course à pied: Une vérité qui dérange EmptyMer 27 Jan - 17:21

qui sait ???
voir chez du côté de Vibram, avec leurs fivefingers : aucun amorti, retour aux sources de la course...
Revenir en haut Aller en bas
yoyo
 
 
yoyo

Masculin
Messages : 11328
Age : 49
Ville : Pujols (47)
Inscription : 04/09/2006

Chaussure de course à pied: Une vérité qui dérange Empty
MessageSujet: Re: Chaussure de course à pied: Une vérité qui dérange   Chaussure de course à pied: Une vérité qui dérange EmptyMer 27 Jan - 19:43

oui j'ai vu ça...bien envie d'essayer!!!Chaussure de course à pied: Une vérité qui dérange Icon_geek
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/home.php#!/group.php?gid=280177192591
fabrunner
 
 
fabrunner

Masculin
Messages : 3174
Age : 58
Ville : Sochaux (25)
Inscription : 05/02/2008

Chaussure de course à pied: Une vérité qui dérange Empty
MessageSujet: Re: Chaussure de course à pied: Une vérité qui dérange   Chaussure de course à pied: Une vérité qui dérange EmptyMer 27 Jan - 19:55

affraid c'est vrai que ça donne envie d'essayer! ok
Revenir en haut Aller en bas
sylv1
 
 
sylv1

Masculin
Messages : 498
Age : 46
Ville : Livron (26)
Inscription : 31/05/2009

Chaussure de course à pied: Une vérité qui dérange Empty
MessageSujet: Re: Chaussure de course à pied: Une vérité qui dérange   Chaussure de course à pied: Une vérité qui dérange EmptyMer 27 Jan - 22:09

ça va à l'encontre de tous nos dogmes, inculqués par les fabricants mais ... heu ça mérite réflexion !
Revenir en haut Aller en bas
seb de st prest
 
 
seb de st prest

Masculin
Messages : 1640
Age : 49
Ville : Vannes / (Morbihan)
Inscription : 14/05/2009

Chaussure de course à pied: Une vérité qui dérange Empty
MessageSujet: Re: Chaussure de course à pied: Une vérité qui dérange   Chaussure de course à pied: Une vérité qui dérange EmptyMer 27 Jan - 22:52

et ça continue aujourd'hui . Dépeche AFP.
...

je suis pas d'accord. mizuno, salomon, et asics restent mes meilleures copines... mais pour débattre autant avoir les élèments de chacun.

L'efficacité des chaussures
de course remise en cause

27/01/2010

La grande majorité des joggers qui courent avec des chaussures modernes pose en premier le talon.
Les sportifs qui courent pieds nus ou avec des semelles fines ont moins de risque de subir des lésions, affirme une étude publiée dans la revue Nature.

Les coureurs de fond vont-ils jeter leurs chaussures-pantoufles ? D'après une étude publiée mercredi par la revue Nature, les chaussures molletonnées assurant protection et maintien du pied ont du souci à se faire : les sportifs qui courent pieds nus ou avec des semelles fines amortiraient bien mieux l'impact du sol que ceux équipés de chaussures de course dernier cri.

Une équipe de chercheurs issus d'universités américaines, kényanes et britanniques a étudié la foulée de sportifs courant au moins 20 km par semaine, avec et sans chaussures. Et le résultat est sans appel : la grande majorité des joggers qui courent avec des chaussures modernes pose en premier le talon, encaissant du même coup deux à trois fois leur poids à chaque foulée. Répétée 600 fois par kilomètre, cette action finit par provoquer des lésions chez 30% à 75% des pratiquants réguliers. Une autre étude parue dans la revue américaine PM&R constate également que le port de chaussures augmente les tensions exercées sur les hanches, genoux et chevilles.

La pression des sponsors
«Les gens qui courent déchaussés ont une foulée très différente. En atterrissant sur le milieu et l'avant du pied, ils n'encaissent pratiquement pas de choc», explique Daniel Lieberman, du département de biologie de l'évolution humaine à l'université de Harvard. Au contraire, chez le coureur pieds nus, «les muscles du mollet contrôlent l'abaissement du talon, et il peut pleinement tirer parti d'un stockage d'énergie élastique dans le talon d'Achille et la voûte plantaire», précise William Jungers, du CHU de Stony Brook, à New York.

Cette étude est toutefois pondérée par Jean-Michel Samper, podologue des équipes de France de fond et demi-fond : «Certes, il est bon de s'entrainer pieds nus, mais poser l'avant du pied en premier crée d'autres difficultés, notamment au niveau du tendon d'Achille».

Ne trouvant pas de chaussures qui lui convenaient, l'Ethiopien Abebe Bikila avait remporté pieds nus le marathon des Jeux Olympiques de Rome, en 1960. Risque-t-on pour autant de voir à nouveau des coureurs sans chaussures dans les meetings d'athlétisme ? «Probablement pas», tempère Jean-Michel Samper, «au moins à cause des sponsors».
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Chaussure de course à pied: Une vérité qui dérange Empty
MessageSujet: Re: Chaussure de course à pied: Une vérité qui dérange   Chaussure de course à pied: Une vérité qui dérange EmptyMer 27 Jan - 23:55

What a Face Oui mais quid des chaussettes ? clown

Sans plaisanter, ces manières de penser et d'expliquer ont certainement leur part de vérité...à étudier...l'importance de la part confused bounce
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Chaussure de course à pied: Une vérité qui dérange Empty
MessageSujet: Re: Chaussure de course à pied: Une vérité qui dérange   Chaussure de course à pied: Une vérité qui dérange Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Chaussure de course à pied: Une vérité qui dérange
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLANETE JOGGING FORUM :: Côté technique :: Les équipements-
Sauter vers: